Hypnose contre la douleur

FIGARO DEMAIN – L’unité des grands brûlés du CHUV de Lausanne a recours à cette approche qui a fait ses preuves pour accélérer la guérison des patients.


Un article de «La Regione Ticino» (Suisse)

L’hypnose est de plus en plus utilisée dans le milieu médical, et les hôpitaux de Suisse Romande sont à la pointe du mouvement. Dans l’unité des grands brûlés du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) à Lausanne, elle est même utilisée quotidiennement. D’après une étude, l’hypnose réduit le temps d’hospitalisation des patients au sein de l’unité des soins intensifs et économise en moyenne 19 000 francs Suisses (17 500 euros environ) par patient. L’hôpital veut désormais étendre le traitement pour le rendre disponible aux autres départements. «S’il s’était agi d’un médicament, l’hypnose serait déjà largement répandue, mais puisqu’il s’agit d’une approche, il y a des barrières culturelles à franchir», déplore le docteur Pierre-Yves Rodondi, de l’Institut Universitaire de la Médecine Sociale et Préventive du CHUV. Les gérants ont déjà donné au docteur Rodondi carte blanche pour étudier comment l’hypnose pourrait être utilisée à l’hôpital: «Nous évaluons actuellement les domaines dans lesquels l’utilisation de l’hypnose pourrait être efficace, et la demande au sein de l’hôpital est déjà très élevée», explique le directeur du Centre de Médecine Intégrative et Complémentaire.

Source Le Figaro